BANQUE ET ASSURANCE - ARNAQUES INFOS

RÉSEAU ANTI-ARNAQUES
Aller au contenu

Menu principal :

BANQUE ET ASSURANCE


PATRIWINE MANQUE DE LIQUIDE

PATRIWINE vous propose d’investir dans de grands crus classés du bordelais et de diversifier ainsi votre patrimoine.

Le site internet se veut rassurant : "Actifs réels et tangibles, les grands crus classés offrent une rentabilité à long terme. Le Livex Investable est un indice indépendant composé de 195 références de châteaux et de millésimes bordelais. Au 1er décembre 2016, il est en progression de + 24,13 % depuis le début de l’année et de 4,03 % sur 5 ans. Il valait 100 € lors de sa création le 1er janvier 2004. Il vaut aujourd’hui 322,79 €, soit un peu plus de 9 % par an. Les performances passées ne préjugent pas des performances à venir."

Un consommateur fait part de son expérience au Réseau anti-arnaques (témoignage du 21 décembre 2016) : "Fin 2011, nous avons effectué un placement d’argent auprès de PATRIWINE, situé à Bordeaux (achat d’une cave composée de 96 bouteilles de grands crus de Bordeaux). Depuis cette date, la valeur de la cave a baissé et a toujours été en dessous de la valeur d’achat (actuellement - 4,96 %), en contradiction avec les annonces publicitaires qui nous avaient attirés.

J’ai souhaité mettre fin à ce placement. On nous propose une revente sur le circuit professionnel bien au deçà de sa valeur actuelle (environ 40 % de moins). Je ne peux accepter cette perte : on nous dit qu’une vente auprès des particuliers serait plus rentable, mais nul nous fait de proposition. L’autre solution de revente serait de revendre directement à PATRIWINE, avec une déduction de 12 % sur la valeur actuelle, mais il faut l’accord de la société qui le refuse."

PATRIWINE indique gérer uniquement des crus bordelais mais, curieusement, est domiciliée à Marseille. D’autre part, elle affichait en 2013 un chiffre d’affaires de plus de 4 millions d’euros... et une perte de 954 000 €. Les comptes annuels 2014 et 2015 n’ont pas été déposés à ce jour. Curieux résultat pour une société dont l’activité est d’apporter des conseils en investissement. L’un de ses slogans est : "un investissement qui a du sens." Prière de ne pas sourire...

Le 26 janvier 2017





DÉMARCHAGE TÉLÉPHONIQUE ET TRADING

Cette consommatrice a fait part, le 15 juillet 2015, au Réseau anti-arnaques de sa mésaventure avec une société de trading : "Démarchée par téléphone, j'ai bien cru que le fonctionnement de cette entreprise était une grande chance de pouvoir trader et surtout de gagner de l'argent. Idiote que je suis ! On a commencé par me demander 300 € avec une participation de leur part de 120 € puis, par la suite, ils m'ont fait comprendre que pour arriver à mieux, il fallait remettre de l'argent soit 500 € que je leur ai confiés. Au bout de seulement une semaine, j'ai tout perdu ! Quelle honte par rapport à ma famille. À moi de rester seule avec ce lourd fardeau, la hantise au jour le jour de mon compte en banque. J'ai beaucoup de mal à récupérer moralement."

Effectivement, les sollicitations sur internet ou par téléphone ne manquent pas pour promouvoir des opérations de trading sur le FOREX (marché des changes non régulé), présentant un risque de pertes élevé. : Elles émanent essentiellement de sociétés domiciliées à Chypre.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) publie, notamment, la liste des sites à éviter (amf-france.org/Epargne-Info-service/Mise-en-garde/).

Le 8 septembre 2015





UN COMPTE INACTIF CHEZ GLOBAL MONEY TRADING ?

Vous recevez un appel téléphonique d'une certaine Sandrine MONTEL qui affirme travailler pour la société GLOBAL MONEY TRADING (GMT).

Elle vous indique que vous détenez un compte bancaire avec un solde voisin de 500 € environ. Mais ce compte va être clôturé, sauf si vous effectuez un nouveau versement.

Face à votre méfiance naturelle, Sandrine MONTEL affirme avoir été mandatée par la Banque de France pour gérer les comptes inactifs depuis plus d'un an. Et, votre compte est dans ce cas.

Vous pouvez rechercher vainement GMT sur internet.

La Banque de France n'a évidemment pas confié de mandat de gestion à GMT. Le piège est grossier mais peut fonctionner. Ces sociétés de trading, spécialisées dans les options binaires (marché boursier), sont prêtes à tout pour ponctionner votre portefeuille.

Le 8 avril 2015






QUAND SOFEMO FINANCE LE PHOTOVOLTAÏQUE

Cette décision du Tribunal d'instance, en date du 21 janvier 2014, est bien intéressante.

Un consommateur, démarché à son domicile en décembre 2010 par BCER - société aujourd'hui liquidée - avait accepté un contrat d'installation de panneaux photovoltaïques pour un montant de 21 490 €. Bien évidemment, la proposition commerciale comportait également un prêt du même montant sur une durée de 15 ans, octroyé par SOFEMO (une filiale du groupe CRÉDIT MUTUEL NORD EUROPE).

Curieusement, la société BCER a reçu les fonds débloqués par SOFEMO avant même que l'installation de panneaux photovoltaïques ne soit finalisée !

Le tribunal de Brest a prononcé la nullité des contrats souscrits le 8 décembre 2010 auprès de la société BCER et de SOFEMO.

Le 28 avril 2014




 
Copyright 2016. All rights reserved.
Retourner au contenu | Retourner au menu